Nicolas Raffort

Membre de l'Équipe de France de descente

Déjà plus jeune, le garçon montre son talent en montant plusieurs fois sur la boite des écureuils d’or (championnats de France des moins de 16ans) ce qui lui vaut de rentrer au comité Mont Blanc et au « lycée d’été », le ski étude qui a avant lui accueillis des champions comme Jean Baptiste Grange ou Tessa Worley.

Il y a pire pour commencer une carrière.

Malgré quelques soucis de santé, notamment au dos, Nicolas participe à sa première Coupe du Monde en 2013 à Garmish.

Après de très bons résultats en Coupe d’Europe, Nicolas intègre le groupe Coupe du Monde de vitesse en 2014. Il participe alors à de nombreuses Coupes du Monde, et prend les départs des épreuves mythiques de Kvitfjell, Val Gardena, Kitzbuehel, ou Wengen en 2017.

Nicolas marque également ses premiers points mondiaux en 2017… une saison pleine d’espoir pour les années à venir.